28 déc. 2009

not so late and not so sick

Links to this post
Je suis parti de Paris avec une belle grippe, ou un coup de froid ou peu importe... tout ce qui fait que je n'avais pas envie de me taper le trajet Paris-Londres-New York, le trajet porte à porte de 16h.... et encore, ça a été assez vite!

"How does a guy who’s on this general terror list, who buys a one-way transtlantic ticket with cash, who checks no luggage, and who’s own father has flagged him to authorities, get on the plane?"
C'est la question qu'on se pose, juste avant d'entrer dans l'avion, et que chacun est fouillé au corps+inspection de chaque bagage. J'aurai voulu prendre une photo, mais j'étais pas en forme (et je voulais monter dans l'avion: un billet business, ça se bousille pas comme ça non plus).

Là où je gagne vraiment du temps par rapport aux autres (qui viennent me rendre visite pour le nouvel an), c'est (temps économisé entre parenthèses)
premier sorti de l'avion (15 min), pas de file d'attente à l'imigration (30 min), je tombe sur un jeune (10 min), pas de bagage en soute (10 min), Air Train direct (5 min) sans me tromper de sens (15min) pour rejoindre les 2K. On saute alors dans un taxi de Broolyn (noir, pas jaune) pour éviter la 100aine de personne qui attend son yellow cab (25 min).

NB: si vous êtes une fille seule, en pleine nuit, que vous revenez de l'aéroport parce que vous ne savez pas faire la différence entre am et pm, ne stressez pas: appelez moi dans mon sommeil, et faites semblant de laisser un message avec l'id du chauffeur... remarquez, si c'est une fausse ID... Nath, fais gaffe quand même !!!

En sortant du boulot ce soir.


Aujourd'hui, dernier jour de 2009, le vent fait grincer le batiment comme un vieux raffiot, il fait à peu près -7°C, oui, si on compte pas le vent.
Allez, voilà 2 photos du 31, pour égayer ce post trop long.





En sortant de chez moi ce matin